Le crédo des linguistes

  • Nous croyons que la langue est un des dons les plus précieux que Dieu ait donné à l’humanité. En effet, sans elle, il n’existerait ni culture, ni civilisation.
  • Nous croyons en outre que chaque langue permet de véhiculer des pensées complexes, de coordonner des interactions humaines et sert ainsi de fondement pour la culture et les civilisations.
  • Aussi toutes les langues ont-elles le droit au respect et à une étude approfondie.
  • En tant que caractéristique suprême de l’être humain, la langue est très intimement liée à la compréhension de soi-même. Un être humain perçoit l’intérêt que l’on porte à sa langue comme identique à l’intérêt qu'on lui porte à lui-même.
  • Il n’y a pas qu'une seule langue qui ne vaille la peine d’être écrite et qui ne vaille la peine d’être conservée.
  • Chaque groupe linguistique devrait pouvoir lire et disposer d'au moins quelques écrits dans sa langue.
  • Les minorités linguistiques au sein d’une nation plus grande ont le droit de pouvoir apprendre à lire, à écrire, à parler la langue officielle. Savoir lire et écrire leur propre langue est le meilleur moyen d’y accéder.

[Version originale : Linguistic creed de Ben Elson]