La traduction, c'est si nécessaire ?

Imaginez qu’on vous offre une Bible en swahili, fufulde, ou une tout autre langue que vous n’avez jamais entendue, comment pourriez-vous connaître Dieu ?

Et si à cause d'incompréhensions, vous lisiez la Bible comme si vous déchiffrerez un texte à trou. Voilà ce que cela donnerait :

Je dis, en effet, que Christ est devenu …… des … pour prouver la …… de Dieu, en …… les …… faites aux pères, tandis que les …… …… Dieu pour sa ……, selon qu'il est écrit : C'est pourquoi je te …… parmi les nations, Et je chanterai en l'honneur de ton nom.     (Romains 15.8-9)


Dur, dur de percevoir la profondeur des écritures, n'est-ce-pas ? Pourtant, des peuples sont face à ces situations. 

Voilà pourquoi, nous attachons une grande importance à la traduction dans LEUR LANGUE MATERNELLE. Car, là est le secret d’une compréhension profonde et précise de la Parole de Dieu.

Nos histoires

 

L’histoire de Samuel : Un appel à traduire la Bible

« Samuel » est né en Asie centrale à l’époque de l’Union     soviétique. Il a été élevé dans la pensée que ceux qui n’adhéraient pas au communisme étaient bizarres et peu dignes de confiance. Alors qu’il était un jeune adulte, Samuel a commencé à réexaminer ce qu’il croyait. Lire la suite

 

Poussé par Dieu à terminer la traduction de la Bible

 

 Un jour dans mon village natal de Veifa’a, j’ai vu une vieille dame s’avancer vers moi.
« Quand allez-vous terminer le livre que vous deviez finir, comme vous nous l’aviez dit ? m’a-t-
elle demandé. Je veux lire ce que Dieu y dit. » Lire le témoignage de Victor Opungu, traducteur en mekeo (Papouasie-Nouvelle Guinée)